Le défi des voitures sans pilote

Autonome et Responsable, le défi des voitures sans pilote

La voiture autonome, capable d’acheminer ses passagers d’un point A à un point B sans la moindre assistance humaine, sans personne derrière le volant, approche à grands pas.

Le dernier frein est juridique. En cas d’accident, qui sera tenu pour responsable ? Qui devra faire intervenir son assurance ? Le fabricant du véhicule, du GPS, des capteurs, le « conducteur » du véhicule, les passagers… la liste est longue.

Dans ce contexte un peu figé, d’une part Tesla a tenté le changement de l’intérieur en nouant des partenariats avec des compagnies d’assurances. D’autre part, pour le constructeur Volvo, exprimée par l’un de ses directeurs : « la voiture, et donc le constructeur, devrait être tenu pour responsable ».

Le pas décisif pourrait bientôt être accompli en Finlande.

Plus d’informations :

Retrouvez notre dossier sur le véhicule autonome :