L’Islande teste l’énergie volcanique

L’Islande teste l’énergie volcanique

L’ère de la consommation responsable invite les véhicules électriques à prendre place dans notre société. Mais pour les personnes attachées au moteur thermique, le constructeur chinois Geely nous propose une autre solution : l’énergie géothermique.

En Islande, il s’associe avec la société C.R.I.  (Carbon Recyling International). Cette alliance a pour objectif de créer et de tester un nouveau carburant liquide appelé Vulcanol. Ce dernier est produit à partir du dioxyde de Carbone. Celui-ci est très concentré et est issu des émissions des volcans. La société CRI capture le CO² et le transforme en méthanol qui est un des composants de nouveau carburant.

Cette énergie a été expérimentée auprès d’une flotte de véhicules, dont le moteur est modifié de façon à accueillir à la fois de l’essence mais également du méthanol. Le maintien d’un réservoir d’essence servira, notamment en Islande, au démarrage/préchauffage du véhicule. En effet, le méthanol peut avoir des difficultés à s’évaporer à des températures négatives.

« Geely » a choisi la Berline Emgrand 7 pour son expérimentation. Son bilan est plutôt favorable : l’utilisation de méthanol permet une diminution d’environ 70%  de l’émission en CO2. Ainsi, il nous montre qu’il existe une méthode rapide et efficace pour travailler sur le parc automobile actuel dans le sens de la protection de notre planète.

Plus d’informations sur :