Interview : Antoine Bluy – Lime

Au sein de notre dossier portant sur les mobilités douces, nous vous avons présenté un test des trottinettes électriques en free-floating de la marque Lime à Lyon. Ce marché en plein essor nous a interpellé et nous souhaitions en savoir plus.

 

Antoine Bluy, responsable du développement Lime à Lyon, a eu la gentillesse de répondre à nos questions.

 

Pourriez-vous nous dire quelques mots sur vous et votre poste chez LIME ?

Depuis la fin de mes études, je me consacre à développer des entreprises, la plupart étant des start-ups. J’essaie au quotidien de mettre à profit les nouvelles technologies pour permettre au plus grand nombre de vivre mieux. Chez Lime, il s’agit de faciliter la mobilité urbaine douce. A Lyon, j’organise nos opérations au mieux pour proposer le meilleur service aux Lyonnais. 


Rappelez-nous-en quelques mots la genèse de LIME et les enjeux de cette entreprise ?

Lime va fêter ses deux ans le mois prochain. L’entreprise est née aux Etats-Unis et se veut un acteur majeur de la micro mobilité urbaine partagée, que ce soit avec des vélos, des vélos électriques, des trottinettes ou d’autres moyens de transport. 


Pourquoi avoir choisi la trottinette en particulier ? Et compte-tenu du succès, comptez-vous investir dans d’autres moyens de transports doux en France et toujours en free-floating ?

La trottinette est un moyen de déplacement particulièrement adapté aux distances urbaines. En particulier à Lyon, où les trottinettes privées étaient déjà nombreuses et parmi les moyens de transport préférés des lyonnais. Lime a effectivement pour objectif de développer d’autres moyens de transports en France en free-floating. 


Où avez-vous débuter l’expérience de la trottinette LIME en libre-service ? Et dans quelles villes êtes-vous présents en France ? Combien de villes/pays à l’étranger ?

L’expérience a débuté aux Etats-Unis en 2017, avant d’arriver en Europe au début de l’année 2018. Lime est aujourd’hui en France déployée à Paris depuis juin et désormais Lyon. De nouvelles villes et de nouveaux pays ouvrent presque chaque semaine. A l’heure actuelle, c’est plus d’une centaine de villes et campus dans le monde.  


Avez-vous quelques chiffres pour décrire l’étendue de votre activité ? En combien de temps depuis le lancement de l’activité ?

Les objectifs fixés par l’entreprise pour Lyon sont atteints. Les trottinettes ont été très bien accueillies par les Lyonnais. Après trois mois d’utilisation, nous poursuivons le développement du service tout en restant très à l’écoute de nos utilisateurs et de tous les usagers de la ville.


Votre croissance est impressionnante, avez-vous déjà pensé à des solutions ou des évolutions pour conforter votre activité ?

Si Lime a pour origine les Etats-Unis, nous sommes avant tout un acteur local dans chaque ville où nous sommes présents. Ayant grandi dans la région, j’en suis le témoin. Nous sommes en discussion pour plusieurs partenariats avec entreprises, écoles et collectivités pour faire des actions de sensibilisation aux usages de la trottinette, de déploiement de nouveaux services.


Le nombre d’accidents de trottinette augmente d’année en année, comment abordez-vous le thème de la sécurité ?

Lime place la sécurité au cœur de ses initiatives. La campagne mondiale « Respect The Ride » en est le témoin. Des évènements, partout dans le monde et nous l’espérons rapidement à Lyon, ont été organisés avec distribution de casques, cours d’apprentissage de la trottinette avec des professeurs agréés, messages de sensibilisation en collaboration avec les autorités locales…


En cas de panne de batterie ou de problème de fonctionnement, comment est gérée l’ «assistance» pour l’utilisateur et pour la trottinette ?

Chaque utilisateur peut signaler à la fin de son utilisation un éventuel soucis sur la trottinette. Instantanément, la trottinette n’est plus disponible pour les autres usagers et elle apparaît sur notre application interne pour que nous passions la récupérer et la réparer dans notre entrepôt. Une fois la réparation effectuée, une fois les tests de bon fonctionnement passés, elle pourra repartir le lendemain. 


Nous sommes basés à Lyon, en France, le service est assez nouveau, avez-vous une anecdote sur vos activités à Lyon pour nos lecteurs lyonnais ?

Bien sûr. Je crois que ce qui a le plus marqué l’équipe est le civisme des utilisateurs pendant la Fête des Lumières. Pendant quatre jours, et en collaboration avec les autorités locales, nous avons communiqué par mail et sur l’application avec nos utilisateurs pour ne pas circuler ni stationner dans la zone des festivités. Et nous avons été très reconnaissant des utilisateurs qui ont respecté ces consignes. C’est un modèle de coopération entre les autorités locales, les lyonnais et nos équipes – à un moment très particulier et important de notre ville.

Merci à Antoine Bluy pour le temps consacré aux différentes réponses.

Vous pouvez aussi consulter notre test sur les trottinettes électriques de Lime.

Pour en savoir plus sur Lime : www.li.me

 

0 replies on “Interview : Antoine Bluy – Lime”