Test : Moovizy, le MaaS bien informé mais sans possibilité de payer

Saint-Étienne n’a pas attendu les géants du web pour se mettre au MaaS et a lancé Moovizy, une application qui permet aux stéphanois de calculer leurs itinéraires depuis une plateforme unique. Si l’application ne permet pas encore le paiement en direct de toutes les formes de mobilités, elle offre néanmoins une prise en main intuitive, une information complète et une variété d’options de personnalisation. Opteven Lab vous donne son avis.

 

Avec Moovizy, la Société de transports de l’agglomération stéphanoise (la STAS) se met à l’heure du MaaS

Une prise en main fluide et simple, qui offre de nombreuses options de personnalisation

Les premiers pas dans Moovizy sont très classiques : téléchargement dans le « store » de votre smartphone (l’application est disponible sur iOS et sur Android) et connexion à votre éventuel compte (vous avez toutefois la possibilité d’accéder au service sans vous enregistrer). Plusieurs options s’offrent ensuite à vous : vous pouvez chercher de l’information ciblée sur un trajet en particulier en entrant les coordonnées de votre point de départ et de votre point d’arrivée ou vous renseigner sur les différentes possibilités de transport à proximité (stations de vélos en libre-service, horaire des trains, arrêts de bus les plus proches et informations sur les disponibilités en parking et le trafic routier).

Vous pourrez spécifier les modes de transport que vous souhaitez inclure ou exclure de votre trajet. Vous aurez également la possibilité de choisir le critère prioritaire pour le calcul de votre itinéraire optimal : vitesse, nombre de correspondances ou temps de marche.

Plus original, vous pourrez indiquer à l’application votre vitesse de marche (lente, rapide ou moyenne) et le nombre de kilomètres que vous êtes prêt à faire à vélo ou en voiture. Une fois ces paramètres personnalisés (si vous avez un compte, vous pourrez les enregistrer dans votre profil), Moovizy vous proposera un trajet multi – ou mono – modal pour vous rendre à bon port.

 

Les + et les – du service

Parmi les points forts de Moovizy, il faut souligner la possibilité de calculer son itinéraire au-delà de la seule agglomération stéphanoise. Le réseau des transports en communs lyonnais (les TCL) et celui des cars de la Loire sont intégrés à l’application. Dans une région marquée par une forte mobilité interdépartementale, c’est un atout de poids. On regrettera en revanche que la seule possibilité d’achat intégrée à l’app concerne les tickets de la STAS. Il n’est en effet pour l’instant pas possible d’y régler sa course en VTC ou son trajet en vélo libre service.

Autre petit point faible, si vous choisissez de consulter un itinéraire spécifique, il vous faudra être précis : l’application vous proposera automatiquement l’adresse de tous les lieux d’intérêts publics sur le mode « saisie prédictive » auquel Google nous a habitué, mais elle ne vous offrira pas l’adresse de votre bar préféré si vous n’avez pas ses coordonnées exactes.

Sur l’App Store (la plateforme de téléchargement des applications d’Apple), Moovizy bénéficie d’une note de 3,8 étoiles (sur 5) pour 738 avis.

L’avis d’Opteven Lab

Si chez Opteven Lab on apprécie la prise en main facile et la variété d’options de personnalisation des trajets de Moovizy, on trouve néanmoins que l’absence de possibilité de paiement (hors ticket de bus STAS) est un bémol majeur au regard des promesses du MaaS. C’est là que réside tout le potentiel de ce type de service, qui n’ont sinon finalement que peu à offrir (hormis la prise en compte des vélos en libre-service et des places de parking) en comparaison de service comme Google Maps, dont les puissants algorithmes offrent déjà une information de qualité sur les offres de mobilités citadines.